©Shutterstock

Vivre ma ville : Melbourne

Valentine Sabouraud

Melbourne, capitale de l’Etat de Victoria, compte aujourd’hui quelque 4 millions d’habitants. Valentine Sabouraud est journaliste free lance. Elle s’est installée dans la ville australienne avec mari et enfants en 2015. Elle est l’auteure des Portraits de Melbourne parus aux éditions Hikari. Entretien. Entretien.

 

Pourquoi et comment êtes-vous partie vivre à Melbourne ?

Moi et mes deux filles avons suivi mon mari qui a obtenu un poste à Melbourne en 2015. Nous avions vécu auparavant trois ans au Japon, puis quatre années en France. Je ne connaissais pas du tout l’Australie. Mais je me souviens avoir lu, plus jeune, A town like Alice, le roman de de Nevil Shute dont l’intrigue se passe en partie à Alice Springs. J’ai coutume de dire que c’est de cette lecture que me sont venues mes premières envies d’Australie.
Aujourd’hui, je travaille comme journaliste free lance, j’écris notamment pour Libération et je donne des cours de français.

Quels sont les lieux incontournables de la ville selon vous ?

À Melbourne, les laneways sont très caractéristiques: ce sont des ruelles, couvertes ou pas, le long de bâtiments généralement anciens, où l’on peut découvrir ici une verrière art déco, là, une petite boutique sympa ou un café. Le street art y a aussi toute sa place. Il faut fureter, se perdre un peu pour les découvrir. Elles se situent en plein cœur de la ville, ce qu’on appelle le CBD (Central Business District).
Je recommande la National Gallery of Victoria qui est le musée le plus ancien et le plus grand d’Australie. C’est un musée d’art qui présente des collections permanentes avec 75 000 œuvres et des collections temporaires qui vont des impressionnistes français à des expositions sur la mode. Le bâtiment est magnifique, il y a un beau jardin et un restaurant ; des soirées sont parfois organisées et il est aussi possible de visiter le musée la nuit. C’est très australien, ils font vivre les musées autrement.
En Australie, il faut aller voir du sport, un match de footie, le footbal australien : c’est la religion ici ! Ou encore des courses hippiques : tout le monde peut y aller. Ils se mettent sur leur 31, on les voit dans les transports en commun et on se doute alors qu’ils se rendent aux courses hippiques. Il y a un côté folklorique sympathique.
De mon côté, j’aime me balader le long du fleuve Yarra : on peut facilement marcher plusieurs heures, c’est une belle randonnée urbaine.


À Melbourne, on peut aller à la plage ?

Oui, en effet. Le plus simple d’accès en tram, c’est la plage de Saint-Kilda, où se trouve aussi le Luna Park, un grand parc d’attractions. C’est la plage où se rendent la plupart des touristes. Mais les habitants lui préfèrent Sandringham ou la plage de Brighton. On peut s’y baigner, faire de la voile, du paddle, du kayak, de l’aviron etc. Les vrais Australiens vont surtout faire du surf mais pas à Melbourne !

©Shutterstock
Brighton beach


Pourquoi dit-on de Melbourne qu’elle est LA ville culturelle d’Australie ?

Il y a ici beaucoup d’expositions, du théâtre, du ballet et de nombreux festivals toute l’année. Ça bouge tout le temps. Il faut jeter un œil au guide Time Out disponible en ville pour voir ce qui est proposé, les magazines culturels gratuits et le site de la ville, très bien fait. Je recommande aussi une visite à l’office de tourisme pour y puiser beaucoup d’informations utiles.

Où peut-on faire du shopping à Melbourne ?

Indéniablement, il faut se rendre au Queen Victoria Market, au nord de la ville, qui est un immense marché alimentaire mais pas seulement. On y trouve aussi des souvenirs à ramener. Les bâtiments sont classés. On y trouve de tout. Les Australiens adorent ce marché. On peut aussi y manger sur le pouce. Pour l’achat de vêtements, vous irez probablement à Chadstone, un immense centre commercial très beau. Mais je recommande surtout de se rendre dans les Opportunity Shops, qui sont des magasins proposant du seconde-main (souvent vendu au profit d’associations caritatives) un peu tout et n’importe quoi. Les Australiens adorent !

©Shutterstock
Queen Victoria Market


Que faire avec des enfants à Melbourne ?

On peut aller se balader dans les très beaux jardins botaniques de Melbourne, en face de la National Gallery of Victoria, où, contrairement à la France, on peut pique-niquer sur les pelouses.
Pour aller voir la faune typique australienne, il y a, bien sûr, le zoo de Melbourne. Mais je recommande aussi le Healsville Sanctuary ou le Moonlit Sanctuary, deux zoos qui réunissent la faune locale, les kangourous, les koalas, les serpents, les émeus etc. Vous pouvez également passer un après-midi dans le très bel aquarium de la ville.
Si vous louez une voiture, allez découvrir le jardin botanique de Cranbourne à cinquante kilomètres de Melbourne. Ils y ont réuni la totalité de toutes les essences de fleurs et de plantes australiennes dans un unique jardin, en recréant tous les paysages d’Australie. Et tout autour se trouve une réserve naturelle où l’on peut voir beaucoup d’animaux sauvages.


Côté cuisine, que mange-t-on à Melbourne ?

On mange de la très bonne viande comme partout en Australie et parfois, de la viande de kangourou. Ici, peu de salut en dehors du barbecue, de la traditionnelle meat pie (tourte à la viande) et des fish and chips ! Mais la cuisine est très influencée par les saveurs asiatiques et on trouve ici de très bons restaurants asiatiques.

Parlez-nous des habitants, de cette ville multiculturelle. Que font-ils le week-end ?

Du sport et encore du sport ! Les Melbournians ont un rythme impressionnant : ils se lèvent tôt, vont courir puis prennent un petit-déjeuner en famille ou avec les copains (ils aiment sortir pour prendre leur petit-déjeuner) et puis ils repartent faire du sport.
Le grand Melbourne est une ville très métissée et le centre-ville compte beaucoup de Chinois. Melbourne se dit multiculturelle et très ouverte. Il est vrai qu’au bac, par exemple, les élèves peuvent choisir entre 70 langues possibles !
Les Melbournians sont gentils, amicaux, relax et généralement bienveillants.

Sydney est la grande rivale de Melbourne : quelles sont les différences entre ces deux villes ?

Cela tient peut-être au fait que Melbourne a été, un temps, la capitale de l’Australie. Et pas Sydney. Sydney a le soleil, ses plages, son magnifique opéra. Mais à part ce dernier, Sydney est surtout la ville du business, la capitale économique.
Mais Melbourne a probablement plus de charme, elle est plus confidentielle et moins show-off que sa rivale. Cette rivalité explique le fait que la capitale a été implantée à Canberra.
Melbourne change énormément, beaucoup de constructions sont en cours, comme les grands chantiers de transports publics (le métro est agrandi). Elle est susceptible d’accueillir beaucoup de nouveaux habitants. C’est une ville qui attire encore de nombreux étrangers, mais le gouvernement a limité leur venue. Aujourd’hui, il est beaucoup plus compliqué d’obtenir un visa de travail.

©Shutterstock
CBD Central Business District

 

Enfin, quelle est la météo à Melbourne ?

Pendant l’hiver, de juin à août, nous avons une température de 7°C maximum en matinée et pas plus de 12° ou 13 °C en journée. En été, de décembre à février, il fait jusqu’à 40 °C. Mais à Melbourne, située près de la mer et avec l’air froid qui arrive du sud, nous avons rarement des températures caniculaires qui durent longtemps. L’air est sec et c’est très supportable.

Propos recueillis par Sabrina ROUILLÉ.

 

Les bons plans de Valentine

Un restaurant australien

Charcoal Lane : on y mange des produits natifs (y compris du kangourou) préparés de façon très créative. On y fait en outre une bonne action puisque l’établissement sert de centre de formation pour des jeunes souvent issus de la communauté aborigène.
136 Gertrude Street, Fitzroy Victoria 3065.

Un restaurant chinois

Shandong Mama : à Centre Place, à deux pas de la gare centrale de Flinders. C’est un minuscule restaurant chinois qui propose une cuisine « maison » délicieuse et même audacieuse avec des raviolis au maquereau à tomber par terre.
Mid City, 7/2000 Bourke Street, Victoria 3000.

Un restaurant japonais

Bistro Goemon : il est situé à Elesternwick, c’est ma cantine japonaise.
281 Glen Huntly Road, Elesternwick, Victoria 3185.

Des animaux en liberté

Je recommande les immenses chauves-souris du Yarra Bend Park, les petits pingouins de St Kilda et aussi les possums que vous pouvez croiser dans n’importe quel jardin à la nuit tombée.

©Unsplash
Pingouins de St Kilda


Un club de jazz

Paris Cat : Il abrite plusieurs salles, qui accueillent chacune plusieurs concerts par soir. Les prix sont abordables et la programmation est aussi variée que sympa. Il y en a pour tous les goûts !
6, Goldie Pl, Melbourne, Victoria 3000.

Un musée

Le Mc Clelland sculpture park and gallery : Un très beau musée de sculptures qui propose des visistes au clair de lune, des « Moonlight visit », c’est vraiment très beau dans ce parc la nuit.
390 McClelland Drive, Langwarrin, Victoria 3910.

 

©Hikari Éditions

Retrouvez le guide Portraits de Melbourne sur le site des éditions Hikari

Partagez cet article
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Visages du Monde

Notre métier : vous faire voyager, pour vos loisirs, pour votre travail, en groupe, en France et au bout du monde

Réservez votre voyage sur
www.visagesdumonde.fr

Réalisation @accessweb.fr