©Carlos Rodrigues

J’ai voyagé avec Visages du Monde Lamballe

Claire et Alain partent chaque année depuis 2012 pour des voyages au long cours à travers le monde. Ils apprécient particulièrement l’Asie et s’apprêtent à partir en Inde. Le couple privilégie les voyages en petits groupes et apprécie la qualité des services de Visages du Monde.

 

 

Comment choisissez-vous vos destinations ? Quels sont les critères les plus importants ?

Alain : nous privilégions le dépaysement, pour découvrir des pays qui ont une culture complètement différente. Nous aimons visiter des sites remarquables qui ont une histoire… Nous faisons toujours des circuits entre 12 et 14 jours. Mon épouse a 62 ans et moi j’en ai 64. Nous avons l’énergie et la santé pour partir loin, sur des longs courriers. Mon épouse est très attirée par l’Asie. Moi aussi, mais j’aime également l’Amérique Centrale.
L’un des critères les plus importants est de partir en petits groupes, pas plus de 15 ou 16 participants. Nous sommes beaucoup plus libres ainsi, il y a moins de contraintes liées à un groupe élargi et aux diverses envies de chacun.
Nous choisissons également la destination en tenant compte de l’avis des personnes que nous rencontrons en voyage : le bouche-à-oreille fonctionne bien, c’est souvent le point de départ de notre réflexion. Leur enthousiasme est contagieux, il donne envie.
Par ailleurs, nous regardons des reportages à la télévision. Ensuite, nous faisons chacun notre liste en y inscrivant quatre pays et on en discute. Souvent, nous avons les mêmes choix !
Nous n’aimons pas trop le temps libre. Le shopping n’est pas notre passe-temps favori. Concernant l’hébergement, nous ne recherchons pas le luxe : du moment que c’est agréable, calme et propre. Nous demandons bien sûr un niveau minimum de confort. Mais dans certains pays, il est indécent d’exiger un standard haut-de-gamme, je pense à Cuba notamment.

 

Depuis quand voyagez-vous ?

Alain : Nous avons commencé à voyager professionnellement. Il s’agissait de voyages de 3 à 4 jours : c’est ce qui a déclenché le plaisir de voyager. Nous partions plutôt découvrir les villes européennes. Nous avons commencé avec Saint-Pétersbourg, un voyage de 4 jours en juin 2012, avec Voyages Internationaux. Depuis ce jour, nous sommes des clients réguliers de VI, à raison d’un voyage par an. En 2013, nous sommes allés en Turquie ; en 2014, nous avons effectué le grand tour de la Sicile.
Puis nous sommes partis pour des destinations plus lointaines, plutôt en octobre-novembre. Nous sommes vigilants face aux conditions météorologiques et nous demandons conseil à l’agence.

 

Quels sont vos plus beaux souvenirs ?

Claire : Le premier grand voyage, dans l’Ouest américain, en 2015. C’était très impressionnant, très varié : passer de la Vallée de la Mort à Las Vegas, du désert à la ville très animée. Tous ces contrastes, c’était fascinant.
La Turquie et la Cappadoce nous ont beaucoup marqués également. Nous étions déjà allés en Turquie pour des raisons professionnelles. Nous avons souhaité y retourner pour visiter notamment la Cappadoce. J’ai également adoré Cuba, c’est un pays très gai.
Le plus surprenant, c’était probablement la Birmanie. Il s’agissait de notre premier voyage en Asie, nous avons été impressionnés par la visite des temples et des pagodes. Nous avons beaucoup apprécié la région du lac Inle, c’était très reposant.

 

Parlez-nous de votre conseillère voyages, Sonia Texier…

Claire : nous venons la voir avec une idée assez précise de la destination. Elle nous conseille sur la meilleure période pour s’y rendre, elle regarde la faisabilité par rapport aux coûts. Le catalogue que l’on reçoit est très important, on a presque toutes les informations nécessaires sauf l’aérien.
Alain : Sonia nous connaît, elle sait ce qui nous convient, ce n’est pas pour rien que nous réservons nos voyages depuis si longtemps avec Visages du Monde. Parfois, nous collaborons avec Émilie, qui a traité quelques-uns de nos voyages. Nous sommes à 5 minutes de l’agence. Si nous avons besoin de passer, s’il nous faut un renseignement ou déposer les demandes de visas, c’est très pratique. La formule nous convient. Nous avons fait quatre voyages premium et ça simplifie beaucoup les choses.

©Visages du Monde
Sonia Texier

 

Pour quelles raisons appréciez-vous les services de Visages du Monde ?

Nous avons toujours été satisfaits de la prestation et du rapport-qualité prix. Nous voyons des promotions à des prix défiants toute concurrence sur d’autres catalogues, mais nous ne cherchons pas des voyages low-cost. Nous privilégions une certaine qualité de prestation, ça a un coût.

 

Avez-vous conseillé l’agence Visages du Monde à des amis ?

Disons qu’à chaque fois que nous en parlons, nous faisons part de notre satisfaction. Si des amis nous sollicitaient pour trouver une agence de voyages, nous conseillerions Visages du Monde.

 

Parlez-nous de votre dernier voyage, en Ouzbékistan…

Nous étions 7 personnes pour un séjour de 14 jours, en juin 2019. Nous avions eu l’idée grâce à nos discussions lors de voyages précédents avec des personnes avec lesquelles nous avions sympathisé.
Nous avons découvert des monuments absolument remarquables. C’est un pays qui a un passé très riche, anciennement sur la Route de la Soie. Il a connu des invasions turques, grecques, mongoles, russes… L’histoire est très présente. Notre guide était vraiment performant, il parlait un français remarquable sans accent. Nous sommes allés manger dans sa maison, avec sa mère. C’était vraiment touchant, il y avait un caractère humain très fort lors de ce voyage. Souvent, nous étions abordés par des jeunes Ouzbeks qui veulent éprouver leur niveau de langue. Je me souviens avoir rencontré un gamin de 14 ans qui parlait presque 5 langues !

 

Votre prochain voyage se fera en Inde. Pourquoi cette destination ?

Nous avons vu beaucoup de reportages sur ce pays. Nous avons aussi rencontré des personnes qui nous ont vivement incités à nous y rendre. Personnellement, j’avais une petite appréhension sur l’Inde, quant à l’hygiène et vis-à-vis de la pauvreté extrême. Je crois qu’il faut s’attendre à être surpris, un peu bousculés sans doute mais il semble que ce soit une très belle destination.

 

Propos recueillis par Sabrina Rouillé.

Partagez cet article
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email