Budapest

Budapest : la perle du Danube se dévoile

Budapest séduit toujours autant de visiteurs depuis l’adhésion de la Hongrie à l’Europe en 2004. La perle du Danube a beaucoup à offrir à ceux qui prennent le temps de la découvrir : célèbre pour ses merveilles architecturales préservées et ses sources thermales, la capitale hongroise mérite que l’on s’y attarde plus d’un week-end.

 

En Hongrie, personne n’a oublié que Budapest fut l’une des villes les plus puissantes d’Europe dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Sous l’Empire austro-hongrois, et après la réunification de Buda, Obuda et Pest, Budapest était au sommet de sa gloire. Aujourd’hui, le Danube sépare toujours Buda, l’ancienne ville sur la rive droite, de Pest, la ville moderne sur la rive gauche.

De ce passé grandiose subsistent des bâtiments magnifiques dont le célèbre Parlement de style néo-gothique qui ne compte pas moins de 691 pièces ! Le long des berges du Danube, en plein-centre de Pest, ne manquez la visite de cet édifice impressionnant qui renferme les joyaux de la Couronne, dont vous apprécierez l’illumination à la nuit tombée. Réservez vos billets en ligne, l’attente peut être longue sur place.
Prolongez votre visite de Pest en passant quelques heures dans le quartier juif. C’est ici que vous découvrirez la deuxième plus grande synagogue au monde après celle de Jérusalem. La visite, rue Dohany, est essentielle pour qui veut comprendre un épisode douloureux de l’histoire de la ville : autour de cette synagogue, les Nazis avaient établi un ghetto juif dont la moitié de la population a été envoyée dans des camps de concentration en 1944.

Des sites au Patrimoine mondial de l’UNESCO

Traversez le Pont des Chaînes (ou Pont Széchenyi, le plus ancien de Budapest) pour découvrir sur l’autre rive, le quartier du château de Buda, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO (tout comme l’avenue Andrassy et la ligne 1 du métro souterrain). Il vous faudra monter sur la colline de Buda, à pied ou en funiculaire. Le château de Buda, qui abrite la bibliothèque Széchenyi, la Galerie nationale hongroise et le Musée d’Histoire de Budapest, surplombe le Danube. Ne quittez pas le quartier sans prendre le temps de flâner dans les anciennes ruelles pavées flanquées de maisons colorées de style baroque. C’est ici aussi que vous pourrez visiter l’église Saint-Mathias et le fameux Bastion des Pêcheurs qui offre un magnifique panorama sur Pest et le Parlement.

Détente et bien-être aux bains Széchenyi

A Budapest, station thermale depuis 1934, il est aisé d’allier détente et visite historique. Prenez une heure ou deux pour profiter des bienfaits des sources thermales. Les bains Gellert, qui datent de 1918, sont les plus connus. Ils valent le détour essentiellement pour la piscine, somptueuse.
Mais je vous conseille les bains de Rudas, les plus beaux bains turcs construits au milieu du XVIe siècle. Ou encore les bains Széchenyi où je me suis rendue. Avec ses quinze piscines à températures différentes, dont trois grandes en plein air, et ses bâtiments anciens, ces bains sont incontournables. Vous y trouverez aussi des saunas et plusieurs salles de massage. Les Hongrois aiment à y passer un long moment, hiver comme été. L’atmosphère surannée de la haute bourgeoisie hongroise demeure dans ce lieu très fréquenté (pensez à réserver).

Côté shopping, c’est au Marché Central que vous trouverez des idées de cadeaux. Si vous avez une petite faim, il est possible d’y déjeuner sur le pouce. A moins que vous ne préfériez déguster le fameux goulash, le plat emblématique du pays, une soupe épaisse à base de légumes et de viande, agrémentée du fameux paprika hongrois (poudre de poivron rouge). Vous en trouverez un peu partout, parfois dans des versions différentes.


A la nuit tombée, vous n’aurez que l’embarras du choix pour sortir et boire un verre. Mais si voulez vivre une véritable expérience nocturne budapestoise, direction l’ancien quartier juif où se sont multipliés ces dernières années les Ruin Bar, ces bars alternatifs installés dans d’anciens immeubles abandonnés, à la déco vintage et créative, où vous pourrez aussi parfois écouter de la musique. L’été, où il fait chaud à Budapest, ils disposent de terrasses sympas dans la lumière tamisée des guirlandes électriques.

Sabrina ROUILLÉ.

Partagez cet article
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Visages du Monde

Notre métier : vous faire voyager, pour vos loisirs, pour votre travail, en groupe, en France et au bout du monde

Réservez votre voyage sur
www.visagesdumonde.fr

Réalisation @accessweb.fr