Istanbul

À Istanbul, l’Occident face à l’Orient

Séparée par le détroit du Bosphore, entre l’Europe et l’Asie, Istanbul est une ville énigmatique et fascinante, tant par son histoire emblématique que par ses monuments historiques qui reflètent les influences culturelles des empires qui l’avaient choisie pour capitale.

 

Istanbul peut s’enorgueillir d’avoir été l’une des cités les plus puissantes de l’Histoire. Ancienne capitale des trois empires, byzantin (Byzance), romain (Constantinople) et ottoman, la ville a perdu son statut de capitale en 1923 lorsque Mustafa Kémal Atatürk, fondateur de la République turque, décide le transfert du pouvoir politique et administratif à Ankara.
Principal centre économique et financier, Istanbul attire toujours autant de touristes chaque année grâce à son statut de capitale culturelle.

Vous ne saurez plus où donner de la tête à Istanbul tant la ville regorge de monuments historiques grandioses. Parmi les plus emblématiques, vous ne manquerez pas de visiter la basilique Sainte-Sophie, construite en deux temps sous le règne de Constantin puis agrandie sous le règne de l’empereur Justinien. Elle est devenue mosquée au XVe siècle sous le règne du sultan Mehmet II. Aujourd’hui, ce n’est plus un lieu de culte mais un musée.

Basilique Sainte-Sophie
Basilique Sainte-Sophie

 

Face à Sainte-Sophie, vous découvrirez la mosquée bleue (ou mosquée Sultanahmet), sur la grande place de Sultanahmet. Bleue en référence aux mosaïques bleues qui ornent ses murs intérieurs. Elle est l’une des seules mosquées au monde à posséder six minarets. Comme toutes les mosquées en Turquie, l’entrée est gratuite.
Dans le même quartier, il vous sera possible de vous rendre au Palais de Topkapi, ancienne résidence officielle des sultans durant quatre siècles à partir de la prise de Constantinople par les Ottomans.

 

Mais surtout, ne manquez pas de faire une petite croisière en bateau sur le Bosphore, moment magique, et ce, d’autant plus en fin de journée. Du bateau, vous pourrez admirer des monuments et de grands palaces qui ne sont visibles que de la mer. Vous aurez la possibilité de choisir des tours courts de deux heures ou des tours plus longs.

 

Istanbul, c’est aussi un mélange savant de tradition et de modernité, selon les quartiers. Ceux de Fener et Balat (ancien quartier juif d’Istanbul), inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco, vous permettront d’apercevoir de belles maisons ottomanes colorées et de vivre au rythme traditionnel des Stambouliotes.
Le quartier moderne de Nisantasi, lui, sera une bonne base pour faire du shopping.

Fener
Fener

 

À Istanbul, rien de mieux que de déguster un assortiment de mezzés froids puis chauds que vous pourrez (ou non) accompagner d’un verre de raki (alcool anisé). Surtout ne manquez pas de goûter aux plats de poissons dans les restaurants de poissons appelés « meyhane ». La cuisine turque utilise beaucoup d’épices, ce qui ne veut pas dire qu’elle est forcément pimentée ! Elle est le reflet de la Turquie, carrefour entre l’Europe et l’Orient.

 

Bordée par la mer Noire et la mer de Marmara, la ville vous offre la possibilité de profiter des plages à une vingtaine de kilomètres. Les Stambouliotes vous conseilleront sans doute les plages sur les bords de la Mer Noire. Attention, si vous choisissez une plage privée, l’entrée est évidemment payante mais comprend le matelas et le parasol.

 

Par Sabrina ROUILLÉ.

Partagez cet article
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Visages du Monde

Notre métier : vous faire voyager, pour vos loisirs, pour votre travail, en groupe, en France et au bout du monde

Réservez votre voyage sur
www.visagesdumonde.fr

Réalisation @accessweb.fr