059

Vivre ma ville : New York

Jeanne Sulzer a été longtemps responsable des activités relatives à la justice internationale pour la Fédération internationale des droits de l’Homme (FDIH). Elle a vécu quelques années à New-York où elle était représentante de la FDIH auprès des Nations Unies. Basée aujourd’hui à Paris, elle y retourne encore très régulièrement. Jeanne Sulzer est l’auteure du guide Portraits de New-York paru aux éditions Hikari. Entretien.

 

Racontez-nous vos premières expériences de New-York…

C’était lors d’un voyage avec mes parents : j’avais 5 ans. Je me souviens que je comptais les taxis jaunes. Cette ville m’avait beaucoup marquée. J’y suis retournée adolescente. J’ai toujours baigné dans un environnement international. Puis je me suis installée là-bas lorsque je travaillais pour la FDIH. Je vivais alors dans le East Village.

 

New-York est une ville gigantesque, toujours fantasmée : c’est LA ville que tout le monde, ou presque, rêve de visiter. Mais impossible de tout voir en un seul voyage. Quels sont vos quartiers favoris ?

J’aime beaucoup le Lower East Side, l’ancien quartier juif new-yorkais, à la fois populaire et branché, un peu latino, où vous trouverez des magasins dans leur jus à côté de boulangeries et de cafés modernes… Il y a notamment un musée que j’apprécie beaucoup, le New Museum of Contemporary Art, qui propose des expositions assez engagées, sur le thème de l’esclavage par exemple ou des droits civiques. Juste en face, vous pourrez visiter le Tenement Museum, pour une découverte unique de l’histoire des migrants, à travers des visites guidées. Ce sont des appartements entièrement restaurés et reconstitués où vivaient ces familles de différentes nationalités dans des conditions de pauvreté extrême. Très instructif.

 

le Lower East Side au sud de Manhattan

 

J’aime aussi le Queens où on peut facilement se balader, dans le quartier indien, Chinatown… C’est le quartier le plus multiculturel de New-York, où les gens vivent vraiment. Les loyers ne sont pas aussi élevés qu’à Brooklyn où ils ont flambé quand cet arrondissement est devenu tendance.

 

Parmi les incontournables de New-York, que conseillez-vous ?

Le MoMa (Museum of Modern Art) à Manhattan. Il dispose d’une collection d’art moderne extraordinaire. Et c’est un vrai beau musée, avec une ambiance qui lui est toute particulière. Impossible alors de ne pas évoquer aussi le MoMa PS1, une succursale du MoMa située dans une ancienne école du Queens. Il y a un diner américain typique juste à côté. Et vous pourrez rentrer en bateau bus à Manhattan ou à Williamsburg, un quartier de Brooklyn.

 

Un Bateau Taxi et le pont de Brooklyn, vus depuis Pier 17

 

Une expérience culinaire new-yorkaise typique ?

Le brunch du dimanche matin. Les New-Yorkais adorent bruncher, en famille ou entre copains. Le brunch typique comprend forcément des œufs Bénédicte. On trouve aussi sur la carte le toast à l’avocat avec des graines de lin ou de chia. Dans la tendance healthy, on boit un smoothie dans lequel on ajoute des baies de goji. On peut aussi commander une salade de kale, boire un café latte mais pas au lait de vache. Le nouveau latte est au lait d’amande, de riz ou de coco ! Et parfois, le brunch s’accompagne du traditionnel Mimosa, un jus d’oranges pressées avec du champagne. Il paraît que c’est l’un des meilleurs remèdes pour les lendemains de fête.

Une autre expérience culinaire new-yorkaise, et plus largement américaine, est le vrai diner traditionnel, où l’on peut manger presqu’à toute heure du jour et de la nuit. Ils servent des plats typiquement américains, comme le burger bien sûr, avec ses frites en portion large mais aussi les bagels avec du saumon fumé et du cream cheese ou les pancakes au sirop d’érable.

Pour manger un bon burger, je vous conseille le Shacke Shack, une chaîne de restaurants devenue une institution. Celui qui se situe dans le quartier de Midtown, à Manhattan, est dans un parc. En famille, c’est très sympa et les portions sont gigantesques !

Pour tester un bon deli (pour delicatessen), il faut vous rendre au Katz’s Delicatessen dans le Lower East Side, une institution lui-aussi, pour déguster un bon sandwich au corned-beef ou au pastrami. Et mieux encore, le Russ and Daughters dans le Lower East Side, connu et reconnu à New-York.

Un vendeur de pizza à New York


Côté transport, quel est le meilleur moyen pour New-York ?

Cela dépend si vous êtes nombreux ou pas. À Manhattan, c’est très sympa de se balader à vélo sur les pistes cyclables. Vous pouvez effectuer de courts trajets pour voir les sites emblématiques. Le métro est l’option la plus facile. Mais je conseille aussi de prendre le bateau, une belle façon de visiter NY. Et plus particulièrement le bateau Ikea, au Wall Street’s Pier 11, qui vous amène pour 5 dollars dans le quartier de Red Hook, à Brooklyn, où les entrepôts ont été réhabilités en magasins, restaurants, coffee shop, concept-store, studios d’artistes… Il y a une grande terrasse d’où vous aurez la meilleure vue de la statue de la Liberté. Pour moi, c’est le meilleur spot ! Et pour déguster poissons, fruits de mer et sandwichs au crabe, allez au Brooklyn Crab, un restaurant et bar avec baby-foot et terrasse en bois.

 

Couple de cyclistes à New York

Votre plus belle expérience de New-York ?

J’aime l’accès à la mer, partir le week-end de chez moi, profiter de la plage pour la journée et rentrer en métro, en tongs, pleine de sable. Les New-Yorkais profitent beaucoup de leurs plages l’été, faciles d’accès. La plus tendance ? Rock Away Beach, au sud du Queens, accessible en métro. C’est un spot de surf et c’est vraiment là que ça se passe.

Propos recueillis par Sabrina Rouillé.

Retrouvez le Guide Portraits de New York sur le site des éditions Hikari

Partagez cet article

Visages du Monde

Spécialiste du voyage pour les groupes et les individuels, sous toutes les formes : circuits, séjours, croisières, pour une journée, un weekend ou plusieurs semaine, nous organisons tout de A à Z.

Réalisation @accessweb.fr